Vendre en viager : Michèle et Pierre ont vu leur niveau de vie baisser drastiquement depuis deux ans. Ils ne sortent plus, font attention à leurs dépenses au supermarché et ont du mal à boucler le mois. En cause : le passage à la retraite.

Ils ont beaucoup de temps, des projets plein la tête mais pas l’argent nécessaire pour concrétiser leurs envies de voyage, de restaurants et de sorties en amoureux.

Michèle rêve de la Polynésie et Pierre est fan de cinéma, il aimerait pouvoir y aller quand il le souhaite. 

Et si vendre en viager pouvait les aider à vivre pleinement leur retraite ?

Souvent vue comme obsolète, la vente en viager revient sur le devant de la scène en intéressant de plus en plus de vendeurs et d’acheteurs.

Vous êtes à la retraite ? Voici cinq raisons de vendre en viager.

1- Vendre en viager pour rester chez soi

Pourquoi vendre en viager ?

Vous n’avez plus les moyens d’assumer votre maison mais ne voulez pas la quitter ? Renseignez-vous sur le viager occupé !

Vendre son bien en viager ne veut pas forcément dire quitter son chez-soi. Il existe diverses formes de ventes en viager : viager avec rente, sans rente, libre, occupé, avec bouquet, sans bouquet…
A vous de choisir, avec l’aide d’un conseiller spécialisé en viager, le contrat de viager le plus intéressant selon votre situation.

Mais si vous ne souhaitez pas quitter votre logement, le viager occupé est la meilleure solution.
Vous pouvez continuer à habiter votre logement, aussi longtemps que vous le souhaitez, sans changer vos habitudes de vie.
Le crédirentier, c’est à vous, bénéficie en effet d’un Droit d’Usage et d’Habitation (DUH) jusqu’à la fin de sa vie.

Si vous décidez de libérer le bien, uniquement de votre propre chef, votre rente sera alors revalorisée selon le barème prévu dans l’acte de vente.
Cela vous permet de faire face à de nouvelles dépenses dans le cas où vous seriez contraint de vous rendre en résidence senior ou en maison de retraite.

2- Céder en viager assure un complément de revenus

Lors d’une vente en viager, l’acheteur vous verse d’abord une somme appelée bouquet et calculée en fonction de votre bien et votre espérance de vie.
Puis, vous recevez une rente mensuelle vous garantissant un complément de revenus à vie.

Vous allez pouvoir profiter pleinement de votre retraite en voyageant, en allant au restaurant, au cinéma…
Vous n’aurez plus de problèmes pour concrétiser tous vos projets.

Dans le cas d’un viager libre, la rente est plus importante mais vous devrez quitter votre lieu d’habitation en renonçant à votre DUH.

3- Bénéficier d’un avantage fiscal conséquent en vendant en viager

Vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal conséquent sur votre complément de revenu. Le bouquet est totalement exonéré d’impôts à condition que la vente en viager concerne votre résidence principale. De plus, l’imposition est réduite sur les rentes viagères.   

Un abattement fiscal se met en place progressivement selon votre âge :

  • Jusqu’à 49 ans : 30 % d’abattement, vous ne déclarez que 70 % de votre rente annuelle,
  • Entre 50 et 59 ans : 50 % d’abattement,
  • Entre 60 et 69 ans : 60 % d’abattement,
  • A partir de 70 % : 70 % d’abattement.

Vous ne payez pas non plus les frais d’enregistrement et de notaire, à la charge de l’acheteur.

Comment vendre son bien grâce au viager ?

Partez en voyage, allez au cinéma, pratiquez votre loisir préféré… Votre complément de revenu vous aide à retrouver un niveau de vie confortable.

4- Se libérer de certaines charges

Vendre en viager permet de faire des économies. Vous ne paierez plus la taxe foncière ni les gros travaux comme le ravalement de façade, le changement d’une toiture ou la rénovation de la cage d’escalier.

Seules la taxe d’habitation, la taxe sur les ordures ménagères et les charges locatives restent à votre charge, étant donné que vous habitez dans le logement.

En cas de viager libre, vous ne devrez plus payer aucune charge du logement vendu en viager. 

5- Réaliser des donations à son entourage plus facilement

Vous pouvez tout à fait vendre votre logement à vos proches. La vente en viager se déroule alors de la même façon que pour une vente à un inconnu.

Cependant, si vous souhaitez transmettre votre logement à un neveu, un cousin ou un autre membre de votre famille éloignée ne faisant pas partie de vos héritiers légaux, la vente en viager est une solution pour éviter les frais de succession. 
À votre décès, la personne ayant acheté votre bien en viager devra seulement payer 7 à 8 % de frais de notaire.

Quoiqu’il en soit, la vente en viager dans ces conditions se déroule de la même manière qu’une vente en viager classique. Le bouquet doit être conséquent et effectif. Dans le cas contraire, la vente peut être requalifiée en donation déguisée par l’administration fiscale, entraînant une majoration de paiement et des droits de succession à s’affranchir. 

Seniors, pensez à la vente en viager pour rester chez vous tout en améliorant financièrement votre vie quotidienne. Parlons-en ! 

Partager!