POUR LE VENDEUR :

La vente en viager occupé permet de rester chez soi le plus longtemps possible

La vente en viager occupé permet de percevoir une somme d’argent au comptant appelé « bouquet », somme non imposable si vous vendez votre résidence principale

Ce bouquet (net d’impôt si vous vendez votre résidence principale) vous permettra de financer des travaux d’aménagement de votre domicile afin que celui-ci soit adapté à votre âge (douche à l’italienne, monte escalier, installation d’une télé-alarme etc…)

La vente en viager occupé vous permettra de percevoir une rente viagère mensuelle afin de mieux vous soigner, de pouvoir vous payer une mutuelle, d’avoir en un mot, une meilleure qualité de vie tout le temps

La vente en viager occupé vous permettra d’améliorer votre quotidien grâce à un apport financier mensuel et viager (sur la totalité de votre vie)

Elle vous permettra de vous payer des loisirs, des voyages, des sorties avec vos amis, de vous payer de l’aide à domicile ou à la dépendance.

En un mot, de vivre chez vous le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions matérielles possibles

 

POUR L’ACQUÉREUR :

L’achat d’un viager occupé est un investissement immobilier sans les soucis de la gestion locative (loi ALUR défavorable au bailleur, non-paiement des loyers, dégradation du logement, squatter etc…).

L’achat d’un viager occupé permet de se constituer un patrimoine immobilier pour le revendre plus tard en viager libre ou occupé.

Acheter un viager occupé permet de se constituer un patrimoine immobilier sans passer par une banque qui elle, ne prêtera qu’avec des intérêts et des conditions souvent défavorables aux investisseurs.

L’achat d’un viager occupé permet de compléter sa retraite par répartition en se créant une retraite par capitalisation individuelle sans risque en particulier si vous investissez dans l’achat de plusieurs petits viagers occupés.

L’achat d’un viager occupé est un placement à long terme pour transmettre par donation ou démembrement un patrimoine immobilier à ses enfants héritiers ou proches.

 

POUR LE NOTAIRE :

Aujourd’hui, 4 000 000 de séniors sont âgés de 75 à 85 ans et 75 % d’entre eux sont propriétaires de leur résidence principale et possédant un patrimoine immobilier estimé au bas mot à plusieurs milliers de milliards d’euros.

83 % des séniors veulent vivre chez elles jusqu’à leur mort sachant que les EHPAD sont considérées par une grande majorité des français comme des mouroirs.

Par contre, les séniors ont en moyenne une retraite par répartition estimée à 1 300 € et les femmes seules estimée à 900 €, retraite ne permettant pas de vivre décemment aujourd’hui.

De plus, le financement de l’aide à la dépendance coûte plusieurs milliers d’euros par mois, les aides de l’Etat et des collectivités locales étant limitées et les enfants souvent incapable financièrement d’aider leurs parents.

Enfin, à cause de l’allongement de l’espérance de vie, les héritiers héritent de plus en plus souvent d’un bien immobilier à un âge avancé (60 ans et plus), âge où l’héritier est lui-même un sénior ce qui est absurde.

A la vue de tous ces éléments, la transmission intergénérationnelle doit s’effectuer au plus tôt grâce à la vente en viager occupé et ceci à l’initiative des notaires, ceux-ci étant les conseils incontournables des familles donc des séniors français.

 

Partager!